Première sodomie douloureuse pour une jeune rouquine

Une première sodomie douloureuse pour une jeune rouquine de 18 ans. La française très mignonne encore novice se fait pour la première fois éclaté son petit cul pour le gros sexe du mâle et reçoit à la fin de la sodomie une bonne éjaculation dans le cul.

La jeune rouquine veut sa première sodomie douloureuse !

Pendant que les parents se sont absentés, cette jeunette d’une grande beauté reçoit un dépanneur dans ses appartements. Ça faisait belle lurette qu’elle n’avait pas senti la présence d’un homme et qu’elle n’avait baisé alors, pourquoi ne pas faire d’une pierre deux coups ?
Charmante, elle n’a pas eu de mal à convaincre notre bel étalon qui n’a pas tardé lui faire bouffer sa pine, histoire de gagner du temps. La jolie Française n’est pas pucelle, mais elle ne sait pas grand chose du sexe et n’a jamais pratiqué la sodomie douloureuse. Elle a donc demandé à cet adepte de l’initier dans ce domaine qui est la sodomie douloureuse. Autant profiter au maximum, car, ce n’est pas tous les jours qu’elle reçoit des mecs dans sa baraque ! Le lascar ne cache pas sa joie d’être tombé sur une presque sainte ni touche qui veut se faire dilater l’anus. Être le premier, c’est beaucoup d’honneur et ça excite grave !

C’est avec un zeste de naïveté et de passion que notre étudiante va se mettre à genoux pour sucer la queue du visiteur avant la sodomie douloureuse. Ça commence en cuisine où il s’apprêtait à entamer son job. Le travail peut attendre, il faut voler au secours de cette chiennasse en chaleur qui mouille déjà trop pour qu’on la fasse encore attendre une seconde de plus. Aussi, le veinard se laisse tripoter par cette gourmande qui avale tout son pénis jusqu’aux amygdales avant de le cogner plusieurs fois sur sa langue. Une vraie canaille en devenir !

Pour le confort, le type propose à son hôte de continuer sur le canapé. Car, il faut pas mal d’effort pour ouvrir l’anus d’une demoiselle.
Cette beauté aux formes jouissives va enfin profiter de ce trou jamais exploré pour une première sodomie douloureuse. Et, le type prend tellement son pied qu’il y versera sa semence, pour le bonheur de notre jeune salope, qui ne dira rien aux parents !