Une jolie femme célibataire en manque de queue fait venir un homme pour lui sucer la bite et faire sa première sodomie en levrette. Aujourd’hui son rêve est devenu réalité.

Le maître sodomite a été convoyé pour voler au secours d’une jolie Parisienne qui crevait d’envie de se faire tamponner l’anus. Sa rondelle a été sur-protégée, elle y avait interdit l’accès et, depuis qu’elle s’est amusée à fourrer un godemiché dans cet organe, elle a changé d’avis. Voilà que ce soir, notre amatrice fait ses premiers pas et, afin que l’initiation soit inoubliable, le célèbre ramoneur de rectum a été dépêché. Il a de l’expérience, il est viril, fougueux et endurant, en plus, il craque toujours devant les jolies femmes.

Âgée de 26 ans, cette blondasse au gros derrière est vêtue de façon à mettre ses atouts physiques en valeur. Sous sa jupette, son derche charnu tremble tellement qu’on a envie de la dévêtir. Elle est sexy, souriante, charmante, une blonde pulpeuse qui s’offre sans ambages. Tout excité, notre queutard lui demande tout d’abord de se mettre à quatre pattes, puis, de se cambrer, histoire de fourrer ses doigts dans son anus. Ses fesses rondes sont nickels et bien présentées et, son rectum est prêt à être dilaté, il mouille avant même que les hostilités n’aient commencé ! La partie promet être intéressante, cette beauté aux allures de femme fragile ne regrettera pas son dépucelage anal !

Adepte du sexe hardcore, le mec est un touche-à-tout, bien que spécialisé dans le sexe anal. Il demande tout d’abord à la meuf de lui bouffer le gland et, la femme célibataire en manque de queue lui serre une fellation où elle enfile ce membre énorme jusqu’à la glotte. Ensuite, une branlette magnifiquement exécutée qui sonnera la fin des préliminaires. Avec une trique aussi rigide, on est sûr que le coquin va encore exploser son record d’endurance. Sodomie encore et encore… Toutes les positions sont adoptées et, pour conclure, une bonne giclée de sperme dans la gueule de la salope.